Garance 

20h00-00h00

Jeudi 30 Août

[Concert]

Les Hurlements d'Léo

[Concert]

La recherche du mot juste. Entre tact et franc-parler.
Au travers d'un son brut, sans apprêts, Garance raconte. Féminine et féministe elle vient du théâtre, et chante, en colère ou en distance. Après deux albums et un franc succès à Avignon en 2017,  Garance est de retour à Avignon cet été et prépare un 3ème album pour 2019…

20 ans, 3000 concerts et 10 albums que « nos Hurlements » arpentent les planches de France et des 5 continents, des salles les plus obscures aux plus grands festivals : Eurockéennes de Belfort, Garorock, Francofolies de La Rochelle, Sziget... Leur nouvel album studio "Luna de Papel" est sorti le 16 mars 2018 sur le Label Irfan.

Vendredi 31 Août

Mokish

20h00-00h00

[Concert]

Mokish propose des mélodies néo-soul sur des instrumentales acoustiques et métalliques pour sublimer une voix teintée de volupté et de sensualité. Le monde Mokish est une immersion dans un univers où règnent délicatesse et séduction. Le multi- instrumentiste nous offre des sonorités éclectiques à la fois suaves et agressives à la guitare et retro dans le choix des synthés.

Didier Super:

Ta vie sera

plus moche que la mienne

[Spectacle Musical]

A partir de 14 ans

Quand un spectacle est bon, il est inutile de se casser la tête pour trouver un excellent titre. D’ailleurs, ce nouveau spectacle a bien failli s’appeler ”Didier super mange du cheval” ou même tout simplement ”Didier super, nouveau spectacle”. Ce nouveau produit a été spécifiquement calibré pour sortir le consommateur de son ennui à raison d’un rire toutes les secondes environ. 

Samedi 1 Septembre

21h00 - 00h00

Olivier Meyrou

avec Matias Pilet: La Fuite

[Théâtre Burlesque]

Philippe Durand: 1336

(Parole de Fralibs)

[Théâtre]

Sac sur le dos, il court. Vagabond, fugitif, réfugié d’hier ou d’aujourd’hui, il affronte les obstacles en série que la vie sème sur sa route. Imaginée par le cinéaste et metteur en scène Olivier Meyrou, cette petite forme de cirque réinvente la figure du clown qui fit les grandes heures du cinéma muet.

« C’est dur de faire vivre la démocratie mais on s’y attache. C’est plus dur, mais on s’est facilité la tâche
on a éliminé ce qui coûte le plus cher dans l’entreprise y aura pas d’actionnaires chez nous ! ». Derrière " 1336 " se cache un décompte des jours de lutte, ceux passés de la fermeture de l’usine Fralib jusqu’à la fin du conflit entre Unilever et les ouvriers du groupe.

10h00 - 20h00
Entrée libre

Juan Fantôme:

Kids Street Art

[Ateliers Jeunes]

10h00 - 12h30

Disco Soupe

[Bio Disco Soupe]

12h30 - 14h30

Pia Kaflon:

Mon Monde, Ton Monde

Street Art Textile

[Ateliers Jeunes]

10h00 - 12h30

CIE NGC25: Le Bal à Boby

[Spectacle Jeune Public]

16h00 - 16h45

Déjeuner convivial préparé avec vous : Les Disco Soupes sont des sessions collectives et ouvertes de cuisine de fruits et légumes rebuts ou invendus dans une ambiance musicale et festive.

Le bal à Boby est un délire chorégraphique librement inspiré de l’univers musical de Boby Lapointe. Ce spectacle participatif et interactif à partir de 7 ans ne manque pas de surprises déjantées.

1968/2018: Quelles 

répressions de l'expression?

[Débat]

17h00 - 18h30

Ruben Jacobina

[Concert]

& Invités

19h00 - 20h15

Est-on plus libre de revendiquer ? Dans quels espaces
d'expression politique ? Où trouver le courage pour mobiliser? Peut-on encore prendre la rue ?

Intervenant-e-s:

  • Ludivine Bantigny : Historienne et chercheuse à l'Université de Rouen. Autrice de "1968, De grands soirs en petit matins", Seuil, 2018.

  • Steven Bouvier : Étudiant mobilisé et membre du Collectif des livreurs autonomes de Paris (CLAP).

  • Henri Poulain :  Auteur et réalisateur du film Démocratie(s).

  • Joëlle Zask : Enseignante à l'université de Provence, spécialiste de philosophie politique. Autrice de ”Quand la place devient publique”, Le Bord de l’Eau, 2018.

 

Avec la modération de :

  • Nicolas Matyjasik : Politologue, enseignant et éditeur, Sciences-Po Lille.

Musicien, chanteur et compositeur, Ruben Jacobina a commencé sa carrière musicale encore tout jeune. Son premier album « Rubinho e a Força Bruta » a reçu en 2005, par l’association paulista de critiques d’art, le prix de la révélation dans la catégorie musique populaire.